Archives

Saisissez un mot clef :


mois :     Année :     Numéro :    

Sommaire du n° 316

Les nouvelles

Filière bois

Sciages résineux, marché et perspectives en France et en Europe
7e journée technique des résineux


Filière bois

Le douglas prépare son avenir en qualifiant sa ressource
Ag de France Douglas


Cours des bois sur pied

Michel et Pierre Chavet


Marché des bois

Un marché des bois plein d’aléas et de paradoxes
Jean Marc Lambillon


Exploitation forestière

Classement structure des bois en forêt
Pierre Chavet
Le Sylvatest Trio et le classement des bois
Yann Benoît, CBS-CBT


Sylviculture

L’agroforesterie en Picardie, des essais en cours
François-Xavier Valengrin, CRPF Nord Pas de Calais Picardie


Filière bois

Le chêne menacé par la crise dans le parquet
Bernard Rérat
La chênaie française et la Chine,
Libres propos sur le texte de Bernard Rérat
Pierre Chavet


Environnement

Carbone vert et forêt
Claude Roy


Histoire

Il était une fois le douglas dans le Tarn
Rémy Claire et Michel Bartoli


Législation Michel Lagarde

Loi du 27 juillet 2010 de modernisation de l’agriculture et de la pêche -
Questions posées à l’Assemblée Nationale et au Sénat.


Parutions et agenda


Les dernières Nouvelles


Environnement


La forêt, un atout pour l’eau ! L’eau, un atout pour la forêt ?
Lancement du Club Carbone Forêt Bois.  Les accords de Cancun.

Politique forestière


Hervé Gaymard propose de redonner à l’ONF la confiance et la stabilité qui lui permettront de jouer son rôle dans la politique forestière… et la réaction de la FNB au rapport Gaymard.
A la Fédération Nationale du Bois : la forêt doit-elle et peut-elle s’adapter aux besoins de l’industrie ? Forêts privées et collectivités locales. La révision du PEFC. La forêt française - état des lieux. Mise en vente de forêts publiques en Angleterre.    
Populiculture Où trouver les cultivars de peuplier pour les plantations 2010-2011 ?  Surface des peupleraies françaises. Les aides de la PAC à   la populiculture. Nouvelle liste des cultivars de peupliers éligibles aux aides de l’Etat.

Marché des bois


Les prix du douglas, le marché est de plus en plus sélectif. En Allemagne,  un automne en or.
278 entreprises du secteur forestier ne connaissent pas la crise.

Filière bois


En Allemagne, les grosses scieries font le gros dos. Les industries du panneau et la filière bois se sentent menacées par le développement du bois énergie…. Et  la réaction de France Biomasse. Emballages bois : un grand débouché.
 «Je dis oui au bois pour dire non au CO2.».  La filière tonnellerie s’intéresse à la traçabilité.

Bois ÉNERGIE


L’Ademe lance un 3e appel à projets du Fonds Chaleur. Les différents programmes de développement de la production d’énergie à partir de la biomasse ; Que faire des cendres de chaufferies biomasse ?
Le bois énergie en Suisse ne pousse pas qu’en forêt.

Machines et matériels forestiers


Les sécateurs Electrocoup. Broyeur lourd forestier sur chenilles Beaver. Machines forestières en Suède.
Le constructeur Ponsse perd son fondateur. Rogneuses de souches sur 3 points.

Et comme toujours dans chaque numéro, les cours des bois sur pied.


L’année 2010 aura été un bon cru pour les ventes de bois d’épicéa et de sapin qui ont vu leurs cours confortés. La demande pour les autres essences résineuses et feuillues était conséquente, mais ciblée sur les bois correspondant aux commandes du moment par l’aval.
Les cours du douglas étaient en hausse, mais la branchaison et la présence d’un fort aubier ont freiné les ardeurs des acheteurs. Le peuplier a repris un peu de vigueur.

Numéro " 316 "

novembre-décembre 2010



Sciages résineux, marché et perspectives, 7e journées techniques des résineux,

compte rendu.

 L’année 2010 a permis de récupérer la moitié de la baisse des ventes de sciages résineux français en 2009, année marquée par la crise économique. Les scieurs français sont donc plus optimistes et réfléchissent au développement de leur activité marquée par deux facteurs essentiels : la concurrence de l’industrie du bois chinoise, et l’essor de la construction bois en France dont la filière devrait bénéficier, à condition de répondre aux normes de ce secteur. Il reste encore des obstacles à lever mais le travail de mise en conformité est en cours.


Le douglas prépare son avenir en qualifiant sa ressource,

compte rendu de l’AG de France Douglas.

  D’ici à une vingtaine d’années, la ressource en douglas française devrait dépasser 5 Millions de m3 de bois ronds et se rapprocher de celle du sapin épicéa, première ressource résineuse actuelle. Les scieries en utilisent de plus en plus et il est maintenant essentiel de bien connaître les propriétés de ces bois pour les valoriser au mieux et adapter les techniques de classement. C’est le sens des travaux que mène France Douglas avec l’appui des pouvoirs publics, dont l’état d’avancement était présenté aux professionnels lors de cette journée.


Un marché des bois plein d’aléas et de paradoxes,

Jean Marc Lambillon.

 Comme chaque année après les grandes ventes de bois de l’automne, Jean Marc Lambillon fait le bilan du marché des bois sur pied. Une forte demande en résineux s’est traduite par des prix en hausse pendant que le marché des feuillus continuait à être ralenti. La concurrence des importations est importante, et l’exigence de certification devient la règle, avec un effet certain sur les importations de bois tropicaux, dont la régression profite aux bois de pays.


Classement structure des bois en forêt,

par Pierre Chavet.

Le classement visuel des bois est de plus en plus remplacé par le classement mécanique, beaucoup plus fiable. D’abord effectué par mesure de l’élasticité en réponse à des efforts de flexion, il est actuellement assuré par la propagation d’ondes provoquées par percussion, dont on mesure la fréquence de résonance et le temps de propagation. Cette technique employée en scierie peut être utilisée directement en forêt, permettant d’assurer un pré classement avant exploitation, et d’optimiser la récolte en séparant les  bois selon les qualités dès cette étape.
Le sylvatest Trio est un exemple de cette technologie développé par la société CBS-CBT.
 Son directeur Yann Benoit présente les possibilités de cet outil. Le classement peut être effectué sur les grumes, les billons ou les sciages et pourra bientôt l’être en forêt, selon la classification de la norme EN338.


L’agroforesterie en Picardie, des essais en cours

par François-Xavier Valengrin.

Le CRPF Nord pas de Calais Picardie croit aux avantages de l’agroforesterie : protection de la ressource en eau, maintien  des sols et de la fertilité, production de biomasse, et s’est proposé de participer à des essais de cette association à bénéfices réciproques sur des parcelles expérimentales.


Le chêne menacé par la crise dans le parquet,

par Bernard Rérat.

Le parquet européen est menacé par la concurrence des parquets importés , en particulier de Chine, au point que la production européenne a  chuté de moins 35 % en  deux ans.  Le parquet français est concerné aussi, et les deux plus grands fabricants (qui assuraient 40 % de la production) ont dû se restructurer et licencier du personnel.
Pendant ce temps, la France livre des billons de chêne en Chine, s’insurge Bernard Rérat, et cette demande se répercute sur les cours des chênes pour les scieurs français et même sur leur approvisionnement. Si cela continue, certains scieries se trouveront en difficulté, et que se passera-t-il quand la demande chinoise se tarira, se demande-t-il ?


Pierre Chavet répond à Bernard Rérat

par Pierre Chavet.

dans un « Libre propos » sur son article, en relativisant l’importance des achats de la Chine qui ne représentent que 50 000 m3 sur une récolte totale de 2,5 millions de m3. Ce sont les aléas du marché des bois dont les propriétaires bénéficient parfois et parfois moins, mais qui font partie du jeu. Intervenir pour réguler ce marché pourrait avoir des effets pervers inattendus, il vaut mieux saisir les opportunités quand elles se présentent


Carbone vert et forêt,

par Claude Roy.

 Claude Roy a été chargé par le Gouvernement de faire un rapport sur la valorisation de la biomasse forestière dont il présente ici les principaux enseignements et conclusions. La valorisation du « carbone vert » est pour lui l’enjeu majeur de l’avenir, dans une perspectives de pénurie de matières premières et des énergies fossiles. Non seulement le carbone produit par les plantes « pompe » du gaz carbonique et participe ainsi à la réduction des émissions de GES et à la lutte contre le changement climatique, mais il peut être transformé en énergie et en produits qui se substitueront à des matériaux grands consommateurs d’énergie fossile. Cette chimie verte est en plein essor et ouvre sans cesse de nouvelles perspectives. Dernier avantage, les produits fabriqués à partir de biomasse stockent le carbone pendant leur vie. Le carbone vert a donc un grand avenir devant lui, et pour cela il faudra beaucoup de bois, ce n’est donc pas le moment de ralentir la production forestière !


Il était une fois le douglas dans le Tarn,

par Rémy Claire et Michel Bartoli.

 Le douglas fait partie du patrimoine du Tarn. Introduit par un industriel du délainage pour reboiser ses terres, son exemple fut suivi par les autres délaineurs. Aujourd’hui, l’industrie du délainage a disparu mais le douglas est resté et fait désormais partie du paysage…


La loi du 27 juillet 2010 de modernisation de l’agriculture et de la pêche,

par Michel Lagarde.

La loi de modernisation de l’agriculture comporte de nombreux articles concernant la forêt. Michel Lagarde les a relevés pour La Forêt Privée en les classant selon un ordre plus adapté à la logique forestière. Cette première partie traite de la refonte du code forestier, de la planification et de l’aménagement du territoire.


ABONNEZ-VOUS


Newsletter




Espace annonceurs » Tarifs de publicité

Consultez »

en ligne
Le numéro Spécial
"50 ans"

publicité

Les liens partenaires »

  1. Vente de coupes de bois

Archives :

  • 352
  • 349
  • 347
  • 326

N° » 351




Informations