Documentations


Dans chaque numéro, les cours des bois sur pied, commentés par Pierre Chavet

19-10-2012
« Le marché des bois est dépressif. Toutes les essences sont concernées, toutefois moins pour les résineux nobles. La situation actuelle ne se limite pas à une baisse des prix des bois, mais se caractérise par une absence de demande de bois, à un niveau rarement atteint. Les essences forestières les plus touchées sont les hêtres et les peupliers. La demande est sporadique pour les autres feuillus, chêne compris.
Il n’est pas nécessaire d’amplifier la chute en mettant sur le marché plus de bois qui ne trouvera pas preneur. Une offre pléthorique face à une demande atone ne fait que précipiter la baisse des prix ».





ABONNEZ-VOUS


Newsletter




Espace annonceurs » Tarifs de publicité

Consultez »

en ligne
Le numéro Spécial
"50 ans"

publicité

Les liens partenaires »

  1. Vente de coupes de bois

Archives :

  • 352
  • 349
  • 347
  • 326

N° » 351




Informations