Documentations


Cours des bois sur pied, par essences qualités et dimensions, par Michel et Pierre Chavet

28-06-2016
Le marché du bois sur pied et/ou bord de route demeure soutenu, avec quelques soubresauts parfois liés aux conditions d’exploitation ou de vente. La demande en chêne est confirmée, conduisant à une valorisation sensible des cours, et plus encore pour les belles qualités fortement demandées mais devenant de plus en plus rares. La stimulation de la récolte n’apportera certainement pas ces bois de qualité. Le marché sera engorgé par des chênes de qualité bois d’industrie, en espérant qu’ils puissent trouver preneurs. Le hêtre voit son prix fluctuer, mais bien orienté selon les qualités et le temps de récolte hors sève maintenant très limité.
Pour les épicéas et les douglas, les prix sont changeants, avec une toute nouvelle orientation vers un renforcement des prix, en tout cas pour les petits et moyens bois. Les gros bois sont toujours boudés, avec un cours en baisse, à part les bois d’exception.
Le peuplier continue son chemin sans éclat, mais la demande est présente pour les peupleraies entretenues, c’est-à-dire celles qui produisent autre chose que le bois à palette et le bois de trituration.
Le bois énergie, bûches et plaquettes, devient peu demandé en cette saison, procurant une surabondance de bois feuillu de trituration alors également peu demandé.




ABONNEZ-VOUS


Newsletter




Espace annonceurs » Tarifs de publicité

Consultez »

en ligne
Le numéro Spécial
"50 ans"

publicité

Les liens partenaires »

  1. Vente de coupes de bois

Archives :

  • 352
  • 349
  • 347
  • 326

N° » 351




Informations